Classic21

Je suis depuis déjà plusieurs mois un gros consommateur de podcasts, ces émissions de “radio” amateur ou pro, disponibles sur le net, et que votre ordinateur va télécharger automatiquement, puis éventuellement les transférer sur votre iPod, pour pouvoir les écouter à la demande, quand vous voulez.

(nb : en bon français, je devrais dire “balladodiffusion”, mais on va dire que je ne suis pas un bon français, hein 😉 )

Au départ, ces podcasts étaient issus d’amateurs qui trouvaient la possibilité de faire à peu de frais leurs propres “émissions”. Mais, rapidement, le phénomène a été repris par la plupart des radios qui peuvent ainsi élargir leur audience et donner la possibilité d’écouter des émissions passant d’habitude a des créneaux peu compatibles avec les horaires de chacun. C’est ainsi que j’ai pu me mettre à écouter quotidiennement l’émissions “2000 ans d’histoire“, sur France Inter, passant à une heure où je suis au boulot, ou encore “Là bas si j’y suis“, qui a changé d’horaire en septembre dernier… favorisant indirectement l’utilisation des podcasts. Ya des podcast sur plein de sujets différents, des cours de langues, des mix musicaux… (je laisserai à mon collègue Yoan les mix quotidien de trucs inécoutables à grands coups de BPM 🙂 )

J’ai découvert aujourd’hui un podcast très intéressant, issu d’une radio belge dont on m’a souvent dit le plus grand bien, Classic 21. Et c’est une nouvelle source d’information super intéressante, en particulier l’émission “Making of” qui présente en une demi heure l’élaboration des albums les plus classiques du rock. Je suis en train d’écouter en ce moment le making of de “Peter Gabriel – III“, un de mes disques préférés, et c’est très très instructif 🙂


Choix de la pochette


PG en studio avec Kate Bush

A noter que la tournée mondiale qui suivit la sortie de l’album, en 1980, s’appelait “Tour of China 1984” : ces anglais ont décidemment un humour qui me dépassera toujours 😀

J’ai remarqué au passage que l’émission de Classic 21 passait de larges extraits d’interview, en anglais…non traduits, ce qui ne semble apparemment gêner personne en Belgique ; on est décidément bien en retard en france côté langues étrangères…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *