Posts in Category: Web

Percevoir le passé

Un article sur l’importance à donner à l’histoire.

Petit précis de langue Xyloglotte

Ca ne fait peut être rire que moi, mais j’ai vraiment passé un excellent moment en regardant cette page…

L’auvergne "humiliée" par Twitter

“L’affaire” remonte à une dizaine de jours. Un informaticien parisien, envoyé en mission pour la journée, probablement chez Michelin, fait passer le temps en prenant quelques photos de son petit séjour Clermontois avec quelques commentaires acerbes : “Partant pour une séance de tourisme a Clermont ferrand? Attention, ça va pas être sexy !”. Et effectivement, les photos qu’il montre sont bien glauques :

Clermont : wouah on TwitpicClermont: quand on sort de la gare, ça pue aussi on TwitpicClermont : la gare qui pue ! on Twitpic

L’affaire en serait restée probablement là si un journaliste du quotidien local, La Montagne, n’avait décidé d’en faire un petit article sur le site web du journal. Pire (ou mieux ?), l’article a quelques jours plus tard fait carrément la une du journal papier ! Les auvergnats outrés par le parigot ? En tout cas, il existe même maintenant un groupe Facebook contre les écrits de ce mec.

Je ne vais pas la jouer pro ou anti-chauvinisme, je voulais juste revenir sur l’image que se font les journalistes de Twitter. D’après le journal : “Marc H. Lui, a pourtant fait partager ce matin aux 127.400 Français hyper-connectés de Twitter, sa « vision de Parisien à Clermont-Ferrand »…”.

La phrase serait exacte, elle devrait déjà faire relativiser : 127 000 utilisateurs, face à des millions d’internautes, c’est déjà très peu. Mais en plus, c’est faux ! Le mec en question n’a même pas une centaine de followers ! 127 000, c’est le nombre total de français utilisateurs de Twitter. Faire ce raisonnement, c’est la même chose que dire que la Montagne a plus de 30 millions de lecteurs, puisqu’il s’agit du nombre de français disposant d’un accès au web !

Qu’est ce que je retiens de cette histoire ?

  • Une méconnaissance du Web assez attristante
  • Une hypermédiatisation de Twitter, pour un média qui reste très confidentiel, même si je l’apprécie beaucoup à titre personnel
  • Une mauvaise foi du mec en question, qui a bien entendu choisi les angles les plus sordides pour prendre ses photos
  • Mais quand même, un Clermont qui mériterait un meilleur traitement. Sa gare est effectivement assez glauque (l’adresse, “Bd de l’Union Soviétique”, lui convient bien !), et certaines rues ne sont vraiment pas très propres.

    J’aime ma région, mais plutôt que de s’outrer et de s’arcbouter sur sa fierté régionale, je préférerai, surtout en ces périodes d’élection, me poser quelques bonnes questions sur le devenir de ma ville !

  • Crétinerie juridique

    C’est un grand classique (hélas), une hérésie pour quiconque comprend un minimum ce qu’est le Web, mais ça existe, y compris sur des sites tels que celui du Téléthon :

    A ce titre, l’utilisateur du site web de l’AFM s’engage à respecter les règles de propriété intellectuelle des divers contenus proposés sur le site c’est-à-dire :

    A ne pas créer de lien hypertexte entre un autre site et le présent site sans accord préalable de l’AFM. En tout état de cause, l’AFM n’est en aucun cas tenu responsable du contenu ainsi que des produits ou services proposés sur les sites auxquels ce site se trouverait lié par des liens hypertextes ou tout autre type de liens.

    Ya quelqu’un qui pourra expliquer à ces messieurs-dames que le but du jeu, c’est de faire de la pub pour leur site et qu’ils aient un maximum de visites et de sous ? Et que le Web, c’est basé sur la notion fondamentale d’hyperlien, qui n’est pas le diable personnifié, mais la meilleure invention qui a pu sortir de l’esprit d’un informaticien ces 20 dernières années ? Pfff…

    En attendant, bah je ne ferai pas de lien vers le site du Téléthon, qui est pourtant une cause que j’aurai aimé défendre…

    Brad Pitt is dead

    La nouvelle tombait à 13h : Brad Pitt aurait disparu au large de St Tropez, son yacht ayant fait naufrage. La nouvelle se propage vitesse grand V par Twitter, et je la retrouve de mon côté sur un statut Facebook d’un de mes contacts. Coup d’adrénaline quand même, l’info va faire le tour du monde et je suis un des premiers a être au courant ! Minute de glorification du pouvoir d’Internet face aux médias, je réfléchis déjà à qui je vais forwarder la nouvelle…qui est vraiment officielle de chez officielle, le lien Twitter renvoie vers un article d’une agence de presse Américaine, qui tient elle même ses informations des autorités locales (la gendarmerie de St Tropez, bon j’aurai déjà dû commencer à me méfier 😀 ).

    Voir l’article de presse en cliquant ici

    J’étais sur le point de copier/coller l’adresse à mes amis pour moi aussi faire le scoop, quand une mention attira mon attention en bas de page :

    this story was dynamically generated using a generic ‘template’ and is not factual

    Un fake !!! Et effectivement, il s’agit d’un site qui permet tout simplement de générer de faux articles de presse. Par exemple.

    A qui profite le crime ? Certainement à ce site, qui profite de l’affichage de ce faux article pour bombarder l’utilisateur de pubs en tout genre. Viralité garantie ! C’est très malin, tout en étant sacrément bordeline…

    Mais surtout… Cette petite histoire est symptomatique de l’idée couramment répandue de nos jours : le Web, Twitter and co, est plus efficace que les médias traditionnels pour diffuser de l’information rapidement et efficacement. Mais, comme la grenouille qui voulait devenir plus grosse que le boeuf, attention à ne pas éclater…

    En vrac

    Quelques vidéos en vrac pour vous montrer ce qui a pu me marquer ces derniers jours, et aussi redonner quelques signes de vie sur ce blog 🙂

    Randy Pausch est mort. Merde alors. Randy Pausch, c’était cet universitaire qui se savait condamné, et qui avait donné une dernière “lecture”, filmée, devant ses étudiants qui était devenue un classique, une vraie leçon de vie : pourquoi vivre longtemps si ce n’est pour ne pas vivre intensément ? Si l’on se sait condamné, si les derniers jours deviennent une denrée rare et précieuse, pourquoi les dépenser à déprimer alors qu’il reste tant à vivre ? Un grand homme, et un grand message pour sa femme et ses enfants.

    La vie continue, donc, avec les Barbatuques, “révélation” du dernier Paleo Festival. Les Barbatuques, c’est un groupe Brésilien, qui joue quasi exclusivement de la musique issue de l’expression corporelle. Les pieds, les mains, les jambes, la bouche bien sûr, autant d’instruments différents au service d’un groupe. Vraiment enthousiasmant.

    Une histoire d’amitié toute simple, et pourtant super émouvante. Merci Vinvin pour le lien 🙂 (Bon, ils auraient pu quand même se passer de la guimauve en fond musical)

    Au revoir Billou

    Le sens de l’autodérision des Américains m’étonnera toujours….:)

    Un nouveau président pour la Wikimedia Fundation

    On a trop souvent tendance à l’oublier, mais derrière les grands “acteurs” du Web même non commerciaux, il y a des instances dirigeantes, et dont le rôle est bien entendu primordial : Mozilla en est un bon exemple récent.

    J’ai la chance et l’honneur de connaître (trop peu 🙂 ) Florence Devouard, avec qui j’ai pu discuter lors des dernières rencontres Web Auvergnat, et qui m’a appris à un peu me sensibiliser à ça. Derrière Wikipedia, que l’on retrouve régulièrement dans le Top10 des sites mondiaux les plus consultés, et qui est un incontournable (quoique 😉 j’entend déjà les voix de certains..) qui influe la vie et la culture de millions de lecteurs de par le monde, se trouve donc la Wikimedia Fundation, qui est en charge du bon fonctionnement du site, que cela soit techniquement, juridiquement, et qui amène tous les contributeurs à travailler ensemble. Un rôle primordial, donc, et extrêmement peu connu, puisque je n’ai moi même appris que très récemment, information relayée par quasiment aucun média, que la présidence de la fondation changeait, puisque Florence ne renouvellait pas son mandat.

    Les votes concernant le renouvellement du “Board” ont donc eu lieu récemment, et celui qui est ressorti en tête est un Allemand d’origine Chinoise, Ting Chen. C’est une plutôt bonne surprise, puisque la quasi-totalité des candidats étaient des Américains et/ou des anglophones, ce qui, sans faire aucun anti-américanisme primaire, n’était pas une vision très réjouissante des choses, Wikipedia étant avant tout très international (sans parler qu’il n’y avait aucune femme candidat, mais c’est un autre souci…).

    La désignation du nouveau président devra maintenant se faire le mois prochain, pour le prochain Wikimania, congrès de la fondation en Egypte. Florence, merci pour tout le travail accompris, et bonne chance à son successeur pour la suite 🙂