Posts in Category: General

Couleurs

Pour donner un peu de couleur en cette période grisaille de l’automne…

L’expérience de Milgram

Grosse émission hier sur France2, “Le jeu de la mort” : sur un format “à la Dossiers de l’écran” (film + débat, il ne manquait que la musique flippante du générique), une version revisitée de l’expérience de Milgram : la preuve qu’on peut faire faire à peu près n’importe quoi à n’importe qui, y compris le transformer en tueur, sous couvert d’autorité.

Je connais assez bien cette expérience, m’étant pas mal documenté dessus après l’avoir découverte dans un de mes films préférés, “I comme Icare“, d’Henri Verneuil. J’ai donc regardé avec curiosité cette émission, qui était un “remake” de l’expérience sous couvert d’un jeu télévisé.

L’expérience a donné les mêmes résultats, voire des pires : 85% des candidats amenaient la personne en face jusqu’à la mort, chiffre bien entendu terrifiant. Mais ce qui m’a heurté est le débat qui a suivi : au lieu de faire, comme Milgram l’a fait, une projection sur les comportements humains (face à une religion, une autorité politique, dans la vie de tous les jours..), tout ou presque s’est recentré sur le rôle de la télévision (avec des intervenants brillants, à l’instar de Jean-Marc Morandini).

J’ai trouvé ça carrément réducteur : je l’ai vécu comme un “mais c’est pas vraiment ‘nous’, c’est la faute à la télé”. L’émission voulait prouver quoi ? Qu’un plateau télé était intimidant pour le commun des mortels ? Autant la preuve était terrifiante et violente, autant le discours autour m’a donné la sale impression de se cacher derrière son petit doigt.

Non, ce comportement humain n’est pas lié à la télévision. Et débattre si La ferme célébrités ou Secret Story est une émission dangereuse n’avait ici aucun intérêt, ou, du moins, réduisait la portée du message. Ce que Milgram avait prouvé dans les années 60, c’est que, sans aucune motivation (même pas pécuniaire, contrairement à ce qu’on a vu hier), ni aucune pression hormis les directives neutres d’un inconnu habillé en blouse blanche, l’humain était capable de n’importe quoi.

Constat en tout cas terrifiant, mais qui permet de comprendre bien des hérésies… Une des rares intervenantes intéressantes d’hier rappelait qu’en parallèle de l’expérience de Milgram se tenaient les derniers procès contre les nazis responsables des exterminations de la seconde guerre mondiale. Beaucoup utilisaient l’argumentaire : “Je ne suis pas responsable, je n’ai fait qu’obéir aux ordres”. Là où beaucoup y voyaient une stratégie de défense, peut-être faut il y voir une réalité… qui est finalement encore plus grave, et tout à fait terrifiante !

Evasion en images

Juste un petit billet pour passer quelques photos d’Olivier Follmi, photographe dont j’aime beaucoup le travail

Plus d’images sur son site..

Très bonne année à tous :)


Très bonne année à tous ! Même si elle ne démarre pas forcément très très bien pour moi, on garde plein d’espoir et de projets pour l’avenir, que 2010 soit celle de la tête haute et des sourires sur les visages 🙂
Avec une grosse pensée pour ma belle Amy, partie hier au paradis des toutous…

Pâtes aux carottes et curry

Plat improvisé spécial “je vide les placards et je fais manger des légumes aux enfants”

  • Quelques carottes
  • Un oignon
  • Tagliatelles fraîches ou autre style de pâtes
  • Curry
  • Coriandre
  • Un peu d’ail, sel, poivre
  • Couper les carottes en rondelle, l’oignon en fines lamelles, faire revenir le tout dans un peu d’huile d’olive
  • Rajouter coriandre, ail, sel, poivre pendant la cuisson
  • Vers la fin de cuisson, rajouter un verre d’eau, le curry, et faire évaporer l’eau
  • En parallèle, faire cuire les pâtes
  • Après les avoir égoutées, les mélanger aux carottes dans la poêle

Et vala 🙂

Vous le copierez 100 fois…

Post nombriliste (mais pas tant que ça)

Vous savez ce que c’est un blog ? Bah c’est un truc fait par un bloggueur, qui a en général un sujet de prédilection : la blogosphère ! Eh oui, ce petit monde a méchamment tendance a vivre replié sur lui-même, à se réunir entre gens du milieu, et à particulièrement aimer parler du sujet sur lequel le monde entier se replie : les blogs. Ils ont même leurs propres classements, comme Wikio !

Moi ça m’a toujours fait bizarre de parler de blogosphère. Pour moi, un blog est un type de site, point. Est ce qu’on parle du “monde des sites d’e-commerce” de la même manière, avec des réunions pour que les gus qui font des sites d’e-commerce se voient et parlent entre eux d’e-commerce ? Après tout, on pourrait appliquer ça pour les sites institutionnels (ça serait un peu rasoir, avec plein de gens qui ne parleraient que de leur page “contact”), les sites portails, les sites d’infos à la SPIP, etc… Ou encore mieux, dans la vie réelle, on ferait des comités de bricoleurs qui utilisent une clé de 12, et des associations d’utilisateurs de tondeuses a gazon, et on appelerait ça la tondeuzosphère. Bref, pour moi, un blog c’est un site comme un autre, créé avec un outil qui permet de générer des blogs. Vala. C’est d’ailleurs pour ça que j’avais cassé les pieds à mes acolytes lorsqu’on a organisé les soirées “Web Auvergnat” pour que l’on ne se limite pas aux blogs, et que le mot n’apparaisse pas dans le titre (encore mes excuses, les gars 😉 )

Donc, la grande question du moment de la blogosphère en ébulition, c’est de savoir si c’est utile de faire des blogs, si c’est utile de les lire, et si, finalement, ils n’auraient pas finalement un intérêt très…limité. Dans les posts parlant de ça, celui de Quentin qui dit se faire chier dans sa petite blogosphère, Pym qui décide de ne plus lire les blogs (tu me lis plus alors, snif !), Gonzague qui se défend d’être devenu “chiant”, Monsieur Dream qui fait la blagounette de fermer son blog pour de faux…. On voit souvent passer les mêmes noms dans ce petit monde, et pour cause 🙂

Etant moi-même bloggeur, je ne risque pas de faire la leçon ou de distiller ma vision des choses… J’essaierai juste de rappeler le fondamental de ce qui fait la particularité d’un blog : c’est un “web log”, un journal de bord sur lequel on note des choses, d’une manière simple et rapide, pour publication et donc visualisation publique via Internet… Un blog aujourd’hui s’est un peu dévié de ça, devenant un savant équilibre entre :

  • Le journal intime : ça n’en est pas vraiment un, vu que c’est public… Au pire, c’est un journal intime exhib’….
  • Le site d’information : grosse dérive des blogs actuellement, de mon point de vue : un blog n’est pas un site d’info ! Ya des sites pour ça, on peut d’ailleurs utiliser l’outil “blog” pour en faire, mais qu’un blog devienne un nième site d’info n’est que rarement intéressant : on se retrouve rapidement avec X déclinaisons du même communiqué de presse, plus ou moins commentés (et souvent moins que plus, d’ailleurs…)
  • Le site de publi information : entre les pub Google adsense, les publi-reportages rémunérés, les marketeux et communiqueux sont de plus en plus tentés d’utiliser les “bloggeurs d’influence” pour faire passer leur message.

Ca me parait super naïf et prétentieux de mettre les bloggeurs à la place de journalistes, et vice versa d’ailleurs… J’adore les blogs “d’opinion”, où chacun raconte son point de vue. C’est souvent maladroit, polémique, mais ça a une “fraicheur” que l’on ne retrouve pas ailleurs. Mais, mon blog y compris, lorsque l’on glisse sur de l’information plus “formelle”, les quelques articles “de fond” que l’on peut trouver sur des blogs sont plus proches de la rédaction laborieuse de fin de troisième que du journalisme pro. Des sites comme AgoraVox s’y sont bien cassé les dents avec une qualité d’articles franchement inégale, et d’autres comme Rue89 se recentrent sur de tous petits comités de rédaction, l’aspect “communautaire” étant limité à une interactivité renforcée (commentaires omniprésents, etc…).

De la même manière, pour moi, le truc des bloggeurs influents est une des “bulles 2.0” / exagérations / branlette de cerveau / naïveté actuelle du moment : même les blogs les “plus influents” rameutent, dans leurs meilleurs jours, 100 fois moins d’audience que la moindre des émissions élitiste passant en 3ème partie de soirée sur une chaîne TV quasi inconnue.. Mais ça fait partie du “champ de distortion de la réalité” de la blogosphère : à force de rester dans un petit univers à ne parler que de blogs, on en vient à oublier que 99,9% des internautes n’ont absolument aucune idée de qui sont Loic le Meur, Gonzague, Vinvin, MonsieurDream, and co..

Alors, je fais quoi moi ? J’arrête mon blog ? Bah non, bien sûr ! Certes, la périodicité des articles est franchement aléatoire, mais je le revendique et j’arrêterai de m’en excuser. Après tout, je fais avant tout un blog qui me ressemble, et si je suis occupé à autre chose, ben mon blog ressemblera à “moi à ce moment là” : “pas le temps !”.

D’un autre côté, il serait faux cul de dire “moi mon blog je le fais pour moi, jm’en fous des autres”. Bien sûr que ça m’arrive souvent de penser à mon ‘lectorat’ lorsque j’écris un post, ne serait ce que pour m’auto-censurer abondamment 😉 Mais je vais, plus que jamais, chercher à faire un blog qui soit avant tout un truc qui me ressemble à moi, quite à assumer le nombrilisme exagéré de l’exercice de style…

Quelque part, tout ça me fait dire que ce n’est finalement pas bien grave, et que comme toute bulle, celle des blogs explosera pour faire place à d’autres, avec plus de vidéo, plus d’interactivité… Mais aussi que l’Internet “for the rest of us” est encore une zone bien peu connue…

Cerveau droit ou cerveau gauche ?

Dans quel sens tourne la danseuse pour vous ?

Si elle tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, votre cerveau droit est dominant, avec une fibre artistique, intuitive, etc…

Si elle tourne dans le sens inverse, votre cerveau gauche domine, vous êtes d’un esprit logique, rigoureux et scientifique.

Cerveau droit pour moi 😉 et vous ?