Coaché

Dans mes diverses expérimentations autour du développement personnel, je vois depuis quelques temps un coach… Gadget à la mode ?

Ca fait un moment que je m’interroge autour des métiers liés à “l’humain”, à l’échange et à tout ce qui est autour de la psychologie et du comportement. Bien sûr, mon patrimoine génétique ne saurait mentir ! Et je me demande de plus en plus si une potentielle reconversion au moins partielle en ce domaine ne serait pas à envisager à terme… On m’a dit plusieurs fois “si tu t’appliquais à toi même ne serait ce que 10% des bons conseils que tu peux donner à tes amis, tu serais le plus heureux des hommes !”

J’ai eu l’occasion de croiser le chemin d’une coach dans ma région, Stéphanie. Sa façon de voir les choses m’a séduit, et j’ai décidé de tenter l’expérience. Ca ne fait que 3 ou 4 séances, mais voici les quelques réflexions et leçons que j’ai pu en tirer.

J’ai fait la démarche de ces séances avec plusieurs objectifs : pour mon propre développement personnel, mais aussi pour apprendre à connaitre le métier de coach indépendant, de le voir concrètement à l’oeuvre.

Déjà, c’est très différent, et complémentaire, d’une séance de psychothérapie : on est beaucoup plus dans l’interaction, et surtout dans le présent et l’action. Le passé n’est là qu’à titre informatif, on raisonne plus en terme d’objectifs, de ce vers quoi on veut aller… Même si au final, bien des questions de fond sont soulevées lors des séances.

Le suivi classique passe par une douzaine de séances, d’une heure, répartie dans une plage de temps de l’ordre de 6 mois. Entre chaque séance, j’ai des “exercices” à mener, qui m’aident à creuser un peu plus en moi en posant sur le papier ce que je veux, ce à quoi je tiens, ce qui ne me satisfait pas, etc…

J’ai été étonné de l’énergie qui ressort des séances, de l’envie d’aller de l’avant qui m’envahit. Certes, ça n’a qu’un temps et bien des leviers sont encore fragiles… Mais la piste est là.

Et j’ai également été surpris de ce que j’ai pu apprendre par moi même avec un mode de fonctionnement à priori “de surface” : là aussi, c’est très complémentaire je trouve d’une psychothérapie, ça a un côté “autre angle de vision” qui personnellement m’a appris beaucoup sur moi même.

A suivre donc… Vous pouvez en savoir plus en allant consulter le blog de ma coach, qui est disponible pour toute consultation dans la région !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *