Retour de concert

Rentré à 4h30 du concert de Rog Waters, après un embouteillage monstre à la sortie, mais une très bonne journée 🙂

Je vous copie/colle un petit compte rendu que j’ai fait sur un forum Floydien, après la une du canard locale du lendemain :

déjà, hormis pour des grands événements humanitaires, je crois que je n’avais vu un concert aussi entouré d’un contexte tres émotionnel ! on était très loin de l’aspect simplement festif d’un grand prix, parce que, le Live 8 encore dans tous les esprits, la présence de nick, la mort de syd, le liban récemment au centre de l’actualité, la récente implication de roger sur le mur israélo-palestinien.. on était largement au delà du simple show musical

bon, perso je placerai un voile pudique sur les premières parties… tony joe white était impressionnant mais a un peu trop donné l’impression de faire le “minimum syndical”, laissant un public frustré de voir autant de talent repartir en coulisses si rapidement sans presque un salut. quant à voulzy, c’est ptet des chansons idéales pour emballer une nana, mais pour mettre le feu en premiere partie… et puis je n’ai pas du tout aimé l’esprit de son set (hormis la charmante bassiste, j’ai osé espérer une reprise de syd (puisque monsieur se spécialise dans les reprises), ou au moins un clin d’oeil au floyd dans son “rockcollection”, mais bon, tant pis, pas grave.

concernant roger… pour commencer par les aspects techniques, le son était parfait et impressionnant, j’ai été perso un peu déçu par le light show, mais bon, j’aurai pas dû regarder “pulse” la veille, forcément ça ne joue pas dans la même catégorie sur ce point précis… un des talents de gilmour est de savoir s’entourer de créatifs géniaux (thorgerson, brickman…), c’est vraiment dommage que roger n’en fasse pas de meme (que celui qui aime ses pochettes de disques me jette la premiere pierre )

sur la grande question du “playback”, pour ma part j’ai quand même l’impression qu’il y en a eu pas mal… mais plus que pour rog, ça m’a beaucoup beaucoup embeté pour la prestation de…nick ! vous l’avez entendu, vous ? le son était pourtant très clair et permettait de distinguer les instruments, mais à chaque fois que je le voyais faire quelques effets sur ses toms, impossible de les entendre ! la sale impression de regarder un batteur faire du playback, bon j’espere que la réalité était moins décevante que ça mais j’avoue que ça m’a beaucoup gené. quand on voit ce dont nick est encore capable aujourd’hui (cf le live8), on ne lui colle pas un second batteur, tout graham broad qu’il soit

sinon, je suis d’accord pour dire que c’est probablement le meilleur groupe que rog a eu depuis ses débuts en solo… dave kilminster la joue cool mais efficace, il se la joue pas trop, ne mâche pas de chewing gum, reste fidèle aux originaux gilmouriens… on pourrait juste lui reprocher un ptit manque de personnalité, mais j’avoue que c’est la premiere fois que gigi ne me manque pas a un concert de morceaux floydiens.

“perfect sense” est toujours aussi efficace en live, l’idée de faire une bd pour “leaving beiruth” était super, ca m’a vraiment permis de découvrir le morceau, meme si j’ai été un peu surpris par le propos finalement tres “premier degré” du morceau, le roger nouveau sans cynisme mais avec toujours autant de colère est peut etre bien sa nouvelle marque de fabrique j’en viens a regretter l’absence d’autres morceaux de sa carrière solo.

les reprises du floyd étaient plutot tres bonnes, grace au gratteux donc, et bien sur a “wonder jon carin” dont on vient a se demander s’il ne devient pas plus floydiens que certains membres du groupes, a autant s’impliquer dans les tournées de chacun la setlist m’a permis de découvrir la puissance de certains morceaux peu joués, “fletcher…” et “sheep” en tete. je n’ai pas été déçu par “dark side”, hormis par le manque de présence de nick dans la sono, mais… je ne sais pas, j’ai peut être tout simplement trop entendu ce disque.. ou plutot, je trouve ce disque peut etre un peu trop marqué par les “30 ans” de roger, c’est un disque puissant mais peut etre moins universel que pourrait l’etre un wish you, surtout avec le départ de syd.. et j’ai trouvé un décalage entre le roger impliqué et mature que l’on connait aujourd’hui, et le dark side un peu trop marqué par son époque..

en tout cas, rog était vraiment “dedans” pendant tout le concert, on peut lui reprocher plein de choses, mais pas un manque de sincérité, on sent qu’il y a du coeur dans tout ca. je continue a etre un peu perplexe sur le comment du pourquoi de la tournée, mais pour ce bon moment, merci roger 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *