Rael et les africains

Je suis fasciné depuis très longtemps par l’univers des sectes, rassurez vous, pas pour y rentrer, mais parce que la capacité qu’ont les êtres humains à s’attacher à une utopie ou une chimère pour retrouver un semblant de sens à sa vie m’étonnera toujours.

Et puis il faut dire qu’en Auvergne on a « notre » secte : Raël, celui qui a vu une soucoupe volante dans les volcans d’auvergne, est originaire de la région, même s’il est depuis bien longtemps exilé au Québec.

Cette secte est exemplaire à plus d’un titre tellement elle est caricaturale : cul et pognon, avec un cynisme qui laisse pantois. Une seule règle : plus c’est gros, plus ça passe, et dans le domaine, Claude Vorhillon est très très fort. Il n’a pas son pareil pour utiliser les médias à son profit, utilisant le principe « qu’on parle de nous en bien ou en mal, mais qu’on parle de nous ». Après le clonage humain, qui semble en stand by si l’on croit leur site abandonné depuis un peu plus d’un an, la lubie du moment concerne les OGM.

Pour ou contre les OGM, c’est un autre débat, mais l’activisme « pro-OGM » forcené des raeliens est bel et bien en train de faire son effet, avec une nouvelle cible : l’Afrique. Le grand gourou donne en effet comme principal argument la lutte contre la famine, et s’affiche avec des chtits nenfants africains pour justifier sa grande mission. Après le cul, après la géniocratie, l’humanitaire ? Hallucinant.

Dans le genre « le ridicule ne tue pas », Raël a dans ses nouveaux sponsors…Dieudonné et Houellebecq !

Dieudonné en tant que caution pro-africaine, Houellebecq en défendeur du clonage, le tout se prosternant auprès du grand arnaqueur en blanc : choisissez votre camp, camarade!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.