Voyages voyages

(petite tentative de relancer mon activité d’écriture)

Ca faisait très longtemps que je cultivais, sans l’assouvir, le fantasme du voyage. 2017 a été l’occasion d’enfin entrouvrir cette porte…

Barnsley

Le hasard a fait que j’ai eu à me déplacer au printemps 2017 à Barnsley, en Angleterre, près de Manchester. Bizarrement, je n’avais jamais eu l’occasion d’aller en Angleterre précédemment, même pas en voyage scolaire (le seul que j’ai pu faire m’avait amené à Barcelone, en Espagne). Jolie façon d’amorcer cette année pas comme les autres pour moi, d’autant plus que c’était l’occasion de m’intégrer à un groupe de travail européen, avec des représentants d’une dizaine de pays différents. L’occasion pour moi de réaliser que voyager n’était pas si terrible, et surtout un vrai plaisir, s’immerger dans d’autres cultures, changer ses habitudes, voir les choses autrement… L’occasion pour moi aussi de voir que mon anglais était sacrément défaillant. J’ai tenté de travailler ça au cours de l’année.

Dublin

Ce voyage là était tout particulier, puisqu’il s’agissait d’un voyage à deux, avec mon fils cadet Hugo. L’idée pour moi était avant tout de lui donner une clé que je n’avais jamais eu à son âge : dédramatiser la notion même de voyage, et se dire, comme j’avais pu me le dire à Barnsley, que l’on s’en fait finalement tout un monde pour pas grand chose. Quatre jours donc entre père et fils, à découvrir les joies de Temple Bar, goûter les bières locales, et surtout visiter et découvrir. Un crochet dans l’ouest du pays, avec l’incontournable Connemara (qui vaut bien mieux qu’une soupe servie par Michel Sardou), et la très charmante ville de Galway. Un joli souvenir, qui j’espère laissera trace pour Hugo pour ses projets à venir !

Dùbrovnik

Voyage surprise pour le chapitre deux des rencontres avec le groupe de travail européen dont je parlais précédemment. Surprise car j’ai dû me décider juste quelques jours avant le départ, pour des discussions de travail autour de la thématique passionnante des Smart Cities. Dubrovnik est une ville très touristique mais dont le lourd passé, qui a laissé des traces, m’a passionné. Le destin de ces ex-pays yougoslaves est fascinant. Quelques belles rencontres là aussi avec des croates, attachants et au caractère bien trempé !

La Réunion

Dernière étape pour cette année 2017, et pas la moindre : un voyage à l’autre bout du monde, sur l’île de la Réunion pour rejoindre mon vieux pote Antho. Etrange mélange entre des aspects très français (on est dans un territoire d’Outre Mer après tout), et d’autres très dépaysants. Un séjour qui m’aura marqué d’autant plus que je m’étais offert la possibilité d’y rester un mois entier, pour me tester sur un mode de vie à la fois nomade et professionnel (j’ai travaillé à distance de là bas toutes les semaines, ne laissant que les weekend pour visiter ce territoire magnifique).

Montchardon

Dernier voyage pour 2017, un peu particulier celui ci, car il n’est pas tant lié au lieu géographique (un petit village dans les Alpes), qu’au type de voyage : il s’agissait, autre grande première pour moi, d’un grand voyage intérieur puisque lié à une retraite dans un temple bouddhiste. Une grande aventure qui là aussi m’a beaucoup marqué. J’en reparlerai sans doute dans un prochain article…

A suivre….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *