Le creux de l’Enfer

J’avais parlé il y a quelques temps de Tim, un blogueur que j’aime bien suivre, pour ses dessins au feutre reconnaissables entre mille, et aussi pour sa passion des lieux abandonnés, des visites de vieilles usines, vieux immeubles désaffectés..

En parlant de ça autour de moi, j’ai eu connaissance qu’un lieu de ce genre existait tout près d’ici, à Thiers : les vieilles usines qui servaient à la confection de couteaux, à la papeterie et la tannerie sont en effet “intactes” et continuent à peupler la vallée de la Durolle, petite rivière longeant Thiers. Visite guidée !

Petite randonnée du dimanche matin, donc, avec en main une carte des lieux, et un téléphone (le genre d’occasion où je regrette de ne pas avoir un vrai appareil photo !). C’est complètement envoutant. “Magnifique” n’est pas le bon terme, car ces vieilles carcasses d’usine ont un côté glauque et sont tout sauf esthétiques, mais on sent à tous les coins de rue les fantômes des ouvriers, des anciennes industries du coin…

Je n’ai malheureusement pas pu visiter ces usines “de l’intérieur”, à l’exception d’un petit local, qui était vide mais qui m’a suffit pour braver mes envies d’explorateur aventurier 🙂

Une très belle visite en tout cas, à faire ! Les chemins sont tous bien praticables, et en plus balisés de plaques expliquant l’historique des bâtiments. J’étais très loin d’imaginer qu’il existait encore ce genre de coin ici.

Vous pouvez aller voir mon album photo complet sur Flickr

One Comment

  1. Répondre
    jathénaïs 16 octobre 2011

    Tu réveilles mon envie de pousser jusqu’à elles, ce serait une bonne occasion de dépoussiérer un peu le Reflex. J’y pense depuis quelques temps, mais l’été tumultueux a systématiquement contrecarré mes élans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *