Le boulet

Ma voiture (qui est déjà pas de toute première jeunesse) merdait depuis un moment, et, plus génant, de manière complètement aléatoire : des fois elle démarrait nickel (enfin… “nickel”, avec ma voiture, c’est à traduire par “démarre au bout de 3 fois et en laissant un nuage de fumée monstrueux”), des fois rien du tout, j’avais beau tourner la clé, que pouic. Pas un bruit. Rien. Nada.

Bien sûr, avec mon pot habituel, à chaque fois que c’était urgent (pour aller chercher les enfants à l’école, un rendez vous urgent…) ça merdait, et quand c’était moins grave (un rendez vous avec mon expert comptable, aller me rentrer chez moi tout seul, etc…), ben ça marchait, forcément !

J’ai commencé par sortir mon grand savoir en maintenance automobile, c’est à dire : j’ai changé la batterie, pour une neuve. Boum. 130 euros. Et forcément, rien de mieux.

J’ai fini par appeler un de mes potes garagistes qui intervient sur place. Je lui refile une des clés de mon trousseau, car moi je suis en déplacement, et ça tombe bien, ma voiture est en rade en ville, devant un de mes clients. Je réessaie bien 10 fois avant de laisser la voiture, là, cette fois, c’est sûr, elle ne démarre plus du tout. Je pars en déplacement, et je préviens mon pote.

Lui (au tel) : “bon, je suis passé, mais je suis bien embêté pour te faire un diagnostic, la voiture a démarré !” Moi : “Rrraaahh zut fait chier. Bon tant pis, merci d’être passé”

Je rentre de déplacement, je récupère ma voiture, bingo : elle ne démarre pas.

Je rappelle mon pote, je rentre chez moi moitié en bus, moitié à pied, bref, la galère. Il repasse. “Euuuuuuh elle démarre très bien ta voiture !”.

Je reviens la chercher. Elle ne démarre pas.

Ce cinéma a duré 15 jours. Jusqu’à ce que je finisse par comprendre que ça venait d’une des clés qui devait être démagnétisée, ce qui fait que le coupe-circuit machinbidule restait enclenché avec cette clé. Une clé. Une putain de clé. Forcément, j’avais refilé la clé qui marchait au garagiste, et j’avais gardé l’autre. Vert, je suis.

6 Comments

  1. Répondre
    Willou 22 octobre 2007

    Aventure amusante et drôle, à l’image de ton blog, réussi !

    Essaie de faire un tour à Tartines et Gourmandises, le salon de thé rue terrasse, un de ces dimanches soirs, j’ai laissé quelques commentaires à ce sujet (voir archives juillet 2007 "Totale impro")

    A plus !

  2. Répondre
    ponchy 22 octobre 2007

    Je n’ai qu’une chose à dire : Mort de rire !!! 😀

    Je sais, c’est vache et méchant, surtout pour un truc aussi con, mais c’est justement ça qui est drôle 😀

  3. Répondre
    guillaume 22 octobre 2007

    Inutile de te déconseiller d’acheter des tickets à gratter de la Française des jeux.
    Mon pauvre jd 🙂

  4. Répondre
    Marie 23 octobre 2007

    LOL!!
    incroyable cette histoire de clef!
    vive les voitures modernes
    l’essentiel est d’avoir trouvé la panne 😉

  5. Répondre
    Manue 23 octobre 2007

    Je te soutiens pleinement, m’est arrivé la même chose, nous étions partis en we à arcachon avec une copine dont le mari ns avait prêté un gros 4×4 (no comment merci!!)on avait les 2 clés sur le même jeu (oui je sais pas malin!!!) on a failli jamais rentrer, en moyenne un coup sur 2 il ne démarrait pas….mon pauvre père a même tenté de nous tracter avec sa p’tite 206 pour nous monter en haut d’une côte!! pas mieux, le propriétaire appelé au secours nous a finalement dépanné par tel…même diagnostic!!

  6. Répondre
    MacDiver 24 octobre 2007

    Tout simplement ENORME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *