Twitter addict

Ayé, je suis devenu un Twitter-addict !

Kézako ? A l’origine, twitter est une sorte de micro-blog, une page sur lequel on écrit ce qu’on veut, mais avec des messages au format “SMS” (140 caractères maxi), et que l’on peut écrire de n’importe où : depuis le Web, depuis des applications spécifiques (Twitteriffic pour moi), depuis son téléphone portable…

A quoi ça sert ? Twitter est rigoureusement inutile, et c’est précisément pour cette raison qu’il est complètement indispensable ! L’idée de départ est “dites à vos amis ce que vous faites”. Et c’est vrai qu’on prend vite l’habitude de raconter sa petite vie par ce biais.

Mais au delà, Twitter s’utilise finalement un peu comme une messagerie instantanée. Par exemple, lorsque j’ai un lien marrant à faire passer, au lieu de le copier/coller à plusieurs personnes de ma liste MSN, je l’envoie une fois sur Twitter, et tout le monde le reçoit.. Enfin, pas tout le monde : assez bizarrement, mes contacts habituels sont peu sur Twitter, et j’ai à la place plutôt des gens que je ne cotoie pas du tout en dehors, souvent des acteurs connus du Web. Marrant par exemple que je ne correspond avec Bertrand, le big boss de Cyberbougnat, que par ce biais là, alors qu’on aurait pu avoir des milliers d’occasion de se croiser, vu qu’on navigue tous les deux dans le milieu du Web local (c’est quand tu veux pour un verre, Bertrand 😉 )

Je serais assez curieux de lire une étude sur la ‘propagation’ des contacts Twitter : grosso modo, j’ai une ou deux personnes par jour qui s’inscrivent d’eux même à mon flux Twitter, souvent sans que je le connaisse. Je me demande si cela va croitre de manière exponentielle (certains Twitteriens ont plus de 6000 contacts !).

Bref, si vous voulez accéder à ma page Twitter, c’est ici que ça se passe. Pour “visualiser” la population Twitter, jetez un oeil à Twittervision. Et pour me suivre, soit vous vous abonnez au flux RSS, soit vous vous créez vous même une page Twitter ! Allez, essayez, vous n’en n’êtes plus à un gadget Web près 😉

PS : ah oui, au fait, sur Twitter on cause en angliche… C’est un peu une règle non écrite puisqu’absolument rien ne vous empêche d’intervenir en patois corse, mais bon… Dites vous comme moi que ça vous permet d’exercer un peu vos talents dans la langue de Paris Hilton !

One Comment

  1. Répondre
    dragibus 21 juin 2007

    BOnjour,

    je viens d’arriver sur Twitter pour le tester et voir ce que cela pourrait m’apporter. Je suis tomber sur un de vos messages, et je voulais y répondre …

    Mais je n’y arrive pas hors j’avais cru comprendre que çà pouvait se faire … Un petit coup de main ?

    J’ai mis mon adresse twitter comme site web.

    MErci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *