Prosopopée

La langue française est décidément d’une richesse qui m’épatera toujours, et les figures de style qui sont possibles en français sont toujours étonnantes. Mais plus étonnant encore est la faculté qu’ont les linguistes de nommer ces figures de style ! Alors, leçon du jour : la prosopopée.

Définition de l’indispensable wikipedia : C’est une figure de rhétorique. Elle consiste à faire parler un mort, un animal, une chose personnifiée. Elle engendre une métamorphose complète du monde, pour avoir une meilleure attention du lecteur qui n’a plus de références au monde réel, et donc le persuader plus facilement.

Le champion toutes catégories de cette figure de style, pendant cette campagne électorale, c’est ce cher Bayrou, qui par une opposition systématique d’un “nous” bien enveloppant contre un “vous” qui représente tout ce qu’il ne faut plus faire, il est parvenu a se hisser à une situation inédite. TF1, c’est des méchants, l’UMP et le PS représentent “le passif”, mais NOUS, les français, on ne va pas se laisser faire ahahah. Le sieur étant diplômé de lettres classiques, il y a fort à parier que rien n’est innocent dans l’utilisation de cette figure là…

Une analyse très intéressante de Judith Bernard à ce sujet…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *