Bloggeur d’outre tombe

Qu’on soit admiratif ou agacé devant le phénomène des blogs et la “démocratie participative” du Web 2.0 (qu’on verra probablement comme un beau gadget qui fera sourire, avec le recul des années à venir…), il faut bien admettre que les débats politiques les plus intéressants ces derniers temps ne sont pas sur les médias classiques, englués d’ailleurs depuis quelques jours dans les règles d’égalité du CSA, mais bien sur le net.

J’ai repensé à ça en comparant la richesse des débats sur les divers commentaires ou des sites comme AgoraVox, avec le débat infligé ce matin sur France Inter avec le digne représentant de “Chasse Pêche Nature et Traditions” (manque plus que la moutarde 😉 ), Frédéric chais-plus-son-nom. Le gars était là pour défendre son programme, c’est à dire en gros “foutez nous la paix quand on fait joujou dans les bois et fermez pas nos bureaux de poste ruraux”, et l’interviewer s’emmerdait ferme (enfin, moins que les auditeurs quand même), mi-ironique mi-lassé lorsque, équité oblige, il exécutait son devoir en l’interrogeant sur les questions de société ou de politique internationale, avec forcément des réponses digne d’une discussion de comptoir : “les sans papiers faut les foutre dehors, enfin, il faut de l’humanité hein”, “le nucléaire en Iran faut l’arrêter hein ! Et pour l’électricité des iraniens ? Ah euh ben il faut revoir la question alors, et puis les lois elles sont faites pour ça hein”. Bref, absolument aucun intérêt. Grand débat : faut il accorder autant de temps à des candidats avec aussi peu d’intérêt, sous prétexte qu’ils ont un meilleur réseau avec les maires que d’autres ?

Mais bon, le débat n’a en fait strictement aucun intérêt et ces règles deviennent sacrément d’arrière garde quand on voit l’importance que prend le net, sur lequel on ne peut appliquer aucun cota.

Où voulais je en venir ? Pas bien loin en fait, je voulais juste vous donner le lien d’un nouveau bloggeur politique, un bloggeur câblé-blécâ, qui a eu les plus hautes responsabilités ya une douzaine d’années, mais qui communique beaucoup moins depuis, et pour cause… Vous ne voyez pas ? Je vous conseille tout de même d’aller voir, donc, le blog de François Mitterrand, sisi ! He’s back ! Et, contre toute attente, c’est vachement intéressant ! Dans la grande tradition française de faire remonter des discussions et informations “off” sous couvert d’anonymat ou d’un nom farfelu, j’ai trouvé ce blog passionnant ! On ne saura sans doute jamais qui est derrière, ni si ça durera longtemps, mais c’est à lire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *