Calomnie

calomnie /ka.lɔm.ni/ féminin

1. Critique injustifiée, inventée avec le dessein de nuire à la réputation ou à l’honneur

Comme tout le monde, ça m’a fait marrer de voir les politiques ou célébrités s’enfoncer eux même dans la gadoue en tentant de se justifier et de nier des trucs qui pouvaient se dire sur eux. Le bon vieux sens populaire qui vous fait dire “mais oui, c’est ça hein…”. Mais quand ça vous arrive à vous, ça fait mal, très mal. Bah oui, quand je vous disais que je cumule les soucis en ce moment, je ne fais pas semblant !

C’est dingue comme une rumeur, un bruit, se diffuse rapidement et avec des proportions qui dépassent rapidement jusqu’à ceux qui lancent ces trucs.

Quand on s’en rend compte, on se sent blessé d’une manière qu’on imagine même pas. Un peu comme si le sol s’effondrait sous vos pieds, de rentrer d’un coup dans la quatrième dimension des conneries qu’on peut dire sur vous. Et quand en prime ça se propage dans son environnement professionnel, ça provoque un mélange de peur et de colère.

Inutile de chercher à savoir d’où ça vient, la règle d’or c’est que tout le monde va nier, en bloc. On plonge dans un monde où l’on finit par se demander si l’on est pas en train de devenir fou, à se retrouver à se rendre malade pour un truc que tout le monde se précipite a nier, brusquement.

Que faire ? Rester sans rien dire, c’est paraître louche. En parler, c’est propager la rumeur soi même. Nier, c’est paraître encore plus louche, le style “celui là, il a quelque chose a se reprocher !”

J’ai donc finalement choisi d’en parler ici, et rien qu’ici. En restant vague sur le “truc” en question, et sur qui ça concerne, ils se reconnaitront de toute manière sans peine. A tous ceux là, et aux autres, je rappellerai quand même quelques principes de base :

  • Essayer d’utiliser le bulbe situé entre vos deux oreilles avant de donner du crédit a truc complètement ridicule !
  • Ca n’est pas parce que quelqu’un dit quelque chose en étant “bien informé” qu’il dit vrai
  • Si vous dites quelque chose avec les “ne le répète pas hein”, ou “ça reste entre nous”, ça SERA propagé. La preuve.
  • Avant de dire tout et n’importe quoi sur quelqu’un, essayez quand même d’imaginer les conséquences que ça pourrait avoir sur votre propre vie si l’on disait ce genre de saloperies sur vous. Surtout si ça concerne à la fois votre vie perso et pro

Pour moi l’affaire est close et j’espère que ça sera le cas. Je me fiche de savoir qui est en cause dans l’histoire, on l’est de toute manière tous un peu dans la vie en propageant des informations, quelles qu’elles soient. En tout cas, c’est pas avec ça que je vais me mettre à accorder plus de crédit à l’espèce humaine…

2 Comments

  1. Répondre
    Marie 12 janvier 2007

    Alors c’est vrai ce qu’on raconte? tu veux te faire teindre en blond?

  2. Répondre
    Juju 18 janvier 2007

    Pfiou, ce que cela fait du bien de te lire et en même temps c’est effrayant. Je connais cette situation et ce n’est vraiment pas évident à supporter. J’ai encore de la chance, cela n’atteint pas le milieu professionnel. Mais on ne peut éviter de se poser des questions même lorsqu’on reste persuadé d’avoir bien fait les choses. Bon courage

Répondre à Marie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *