Une vie en une minute

J’ai fait une drôle d’expérience aujourd’hui… Par le biais du net, j’ai retrouvé la trace d’un ami que j’avais au collège. Le genre d’ami marquant, par sa personnalité, son charisme, sa disponibilité, un vrai pote quoi. Un de mes rares bons souvenirs de ma période du collège. Et puis aussi un des rares, qui, dès cette époque, en classe de 4ème je crois, savait déjà ce qu’il voulait dans sa vie. Comme moi à l’époque… On s’était perdu de vue ensuite, chacun faisant sa vie et suivant son chemin à la fin du collège…

Je suis passé très rapidement du très haut au très bas : j’apprenais la brillante carrière qu’avait pu faire le pote en question, dans le métier qui le passionnait déjà à l’époque : la radio. Génial !…. si ce n’était que je me suis rapidement rendu compte que sa vie fût courte : il est décédé il y a maintenant 5 ans, brutalement, d’une crise cardiaque.

Drôle de sensation dont je n’arrive pas à me débarrasser ce soir, et qui m’amène à écrire ce petit billet… J’ai pu croiser à de nombreuses reprises la mort parmi mes plus proches, mais là, d’avoir en l’espace d’une minute, un résumé d’une vie de quelqu’un qu’on connaissait, et qu’on appréciait, et en même temps d’apprendre son décès… En parcourant les quelques photos et textes qui ont été publié de ce gars au parcours étonnant, rarement je n’avais pu prendre conscience de manière aussi concrète l’urgence que nous avons tous de faire ce qu’on a à faire dans sa vie, sans attendre le lendemain… Salut l’ami !

5 Comments

  1. Répondre
    charlie 21 décembre 2009

    c’est bien pour ça que je savoure chaque instant, et que je fais toujours les choses comme si c’était la dernière fois et que je dis ce que je pense aux gens, sans fausse pudeur. ça donne beaucoup plus d’intensité, et au moins, si ça devait s’arrêter brutalement, pas de regrets

  2. Répondre
    Yoan 21 décembre 2009

    En effet, ça calme

  3. Répondre
    Isa la sorcière 3 janvier 2010

    Une sacré belle carrière ! Et sinon, carpe diem… Toujours…

  4. Répondre
    Deenox 13 janvier 2010

    J’ai retrouvé un ami de collège il y a peu de temps aussi, il est encore de se monde, comme moi il à 38 ans, mais il à tellement changer que maintenant je m’aperçois qu’il ne correspondons plus à l’image que j’avais de lui.

  5. Répondre
    Jogos de mario 17 janvier 2010

    :s J’image votre sensation étant donné que ça me fait une étrange impression à moi même de lire votre petit article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *