J’aime pô OVS

OVS, c’est “On Va Sortir“, un site permettant d’organiser des sorties et de s’y inscrire, proposant ainsi de nombreuses activités, boire un pot, aller au ciné, faire un resto, faire du sport, etc… à toute une communauté avide de nouveauté, de rencontres et d’activités.

Je ne rentrerai pas ici dans la polémique sur la façon dont est géré le site, plus raconter la façon dont j’ai appréhendé les quelques expériences que j’ai pu avoir avec.

Sur le papier, c’est génial ! On peut ainsi rencontrer plein de gens et effectivement faire tout un tas d’activité. La fin de la solitude !

Dans les faits, c’est également très bien, et le site est un beau succès (même si, suite à diverses polémiques évoquées plus haut, une bonne partie des membres ont migré sur divers sites concurrents, mais au concept similaire). Simplement… personnellement, je n’accroche pas du tout.

J’ai connu OVS il y a déjà un certain nombre d’années, au moment où, comme un certain nombre de célibataires, j’en avais marre des sites de rencontres “à la Meetic” qui tournaient de plus en plus au marché aux bestiaux. C’est d’ailleurs ce côté “alternative à Meetic” qui me gêne un peu : on trouvait énormément de têtes déjà vues ailleurs. Et surtout, 90% des utilisateurs sont célibataires.

C’est logique, mais cela amène une ambiance “je suis célibataire et je cherche quelqu’un mais je ne veux surtout pas le dire et je montre à quel point je suis épanoui tout seul”.

Un autre truc qui m’a souvent surpris est l’attachement extrême qu’ont les membres du site envers le site lui même. Une bonne partie des discussions entre inconnus dans une sortie est d’ailleurs consacrée à OVS lui même, à quel point c’est génial, épanouissant, etc… De la même manière, ceux qui quittent le site le font souvent d’une manière très passionnée, comme une rupture amoureuse ou une démission d’un job qui a beaucoup promis puis beaucoup déçu… J’ai du mal à expliquer un tel attachement, qui se retrouve aussi dans les argumentaires passionnés lorsqu’on on ose critiquer un peu le concept, ou dire qu’on n’accroche pas.

Cynique ? Oui sans doute. Mais cette ambiance “d’épanouissement forcé” ne m’a jamais plu. J’ai essayé de nombreuses sorties, et j’en ai rarement profité. Soit je ressentais cette ambiance un peu trop “fausse” à mon goût, soit je me trouvais dans des groupes où l’on avait tellement peu en commun qu’on n’avait au final rien à se dire.

Un ami me disait l’autre jour “j’ai croisé une fois un groupe OVS qui faisait visiblement une sortie pique nique, ils avaient l’air d’un triste !”. Ce n’est bien sûr pas une généralité, et l’on trouve différents style de profils, souvent plusieurs à la fois d’ailleurs :

  • Les drogués de sortie : en général ils sont super dynamiques, et vous dépriment d’avance tellement ils apparaissent plus épanouis que vous. Ils connaissent tout le monde et ont un compteur de sorties validées qui est leur grande fierté.
  • Les sportifs : variante de la catégorie ci-dessus, ils se repèrent généralement avec un avatar et un album plein de photos d’eux mêmes dans diverses activités sportives. En général ils sont encore plus usants que les sports qu’ils pratiquent, et sont intarissables dans les discussions….tant qu’on reste dans leur pré carré.
  • Les paumés : ils se trouvent dans des groupes où ils n’ont rien à faire, cherchent désespérément à engager des discussions histoire de se dire qu’ils ne sont pas venu pour rien, mais tout tombe rapidement à plat. Pendant la sortie, ils auront de faux sourires en permanence, mais on sent une infinie tristesse derrière leur visage amical. Après la sortie ils diront qu’ils se sont éclatés, même si pendant la sortie ils ont clairement été à l’écart. On sent qu’ils cherchent un vrai salut à leur vie triste et morne avec ce site, mais ont bien du mal…
  • Les célibataires qui cherchent mais veulent surtout pas le dire : ils font des sorties, se montrent épanouis, en général font partie des “drogués de sortie”, mais cherchent toujours à se retrouver à table à côté du sexe opposé, vont s’inscrire à n’importe quelle sortie pourvu qu’il y aie une “proie” potentielle dans la liste, peu importe le thème. En général, ça ne marche pas puisqu’ils n’ont rien en commun, et ne se sont même pas posé la question s’il y avait effectivement quelque chose de commun avec l’être convoité.
  • Les réseauteurs : ils ont leurs meilleurs amis sur le site, et se tombent dans les bras de sortie en sortie. Génial pour eux, moins pour les quelques “pièces rapportées” du groupe qui se retrouvent un peu beaucoup à l’écart.
  • Les organisateurs : ils ne sortent quasiment qu’aux sorties qu’ils organisent eux même, et finalement trouvent plus leur plaisir dans ce rôle épanouissant de “gentil organisateur” que dans les sorties en elles-mêmes
  • Les extrêmistes, souvent des sous-ensemble des catégories ci-dessus, ceux là montrent tellement leur épanouissement extrême que ça en devient louche. On prend un peu peur à imaginer le vide abyssal qui peut être derrière tout ça… En général ils parlent tout le temps, monopolisent l’attention de tous pendant les sorties, et sont le plus souvent… insupportables.

(tout ceci est bien sûr caricatural… mais avec du vrai dedans ! Si vous voyez d’autres catégories, n’hésitez pas à me les mettre en commentaires !)

Je suppose que tous ceux qui s’éclatent et prennent un vrai plaisir à faire ce genre de sortie ne vont pas aimer mon point de vue, et le trouveront désespérément cynique et négatif. Ni ceux qui trouvent une réelle utilité sociale à ce genre de site. Ils ont bien entendu raison et mon point de vue n’est bien entendu que strictement personnel. Je comprend parfaitement que plein de gens aiment ces sorties…. J’ai essayé à de multiples reprises, je ne suis pas désabusé ni triste, je ne peux juste que constater que je n’ai jamais réussi à passer de vrais bons moments épanouissants sur ce mode.

Je n’exclus pas pourtant de refaire des sorties de ce genre. Mais en sélectionnant scrupuleusement le thème. En prenant un thème fourre tout style “faire un resto” ou “boire un verre”, on a effectivement peu de chances de trouver des gens avec qui on a de vraies affinités. En revanche, si le sujet est bien particulier, et correspond à mes affinités, faire un ciné sur un film bien particulier où l’on aura forcément à échanger si l’on aime ce thème… Pourquoi pas…

4 Comments

  1. Répondre
    jathénaïs 3 mars 2012

    Ou comment mettre des mots sur ce que j’en pense. Ici, il y a souvent des soties OVS, avec les 6 ou 7 mêmes, qu’on se demande pourquoi ils passent par le site, ils savent trois mois à l’avance où, quand et avec qui ils seront… pas très jeune le groupe qui plus est. Je connais au moins deux quinqua qui ont tenté différents trucs. Comme la danse de salon. Ok, une fois comme ça c’est sympa, mais voilà t y pas qu’elle s’est vu reprocher de ne pas participer chaque semaine dis donc ! Tu finissais tard ? t’aurais du t’organiser ! …En gros si tu es accepté, tu DOIS sortir avec eux, tout le temps, rien qu’eux, toujours eux, sinon, tu peux partir, merci.
    Pour ma part, le gentil mot de bienvenue m’expliquant que si je recherchais des gens disponibles pour autre chose genre rencontre, il fallait que je passe mon chemin, je ne l’ai pas apprécié. Je m’inscrivais là dessus justement parce que ça n’avait pas l’air d’un truc pour se faire sauter. Bon en fait, c’est pas ce que je venais chercher, ça ne m’a pas vexé de ne pas le trouver.
    Bref, j’ai pas aimé du tout.
    Et bizarrement les retours que j’ai, quelle que soit la ville, on retombe toujours sur les mêmes ! Y compris paname, où l’on pourrait espérer une plus grande mixité des participants… ben non, des ptits noyaux toujours et encore.

  2. Répondre
    Clara 9 juillet 2012

    Site de drague déguisé ! J’ai été harcelée et j’ai appris ensuite que c’était fréquent (!!!) Beaucoup sont là (pour ne pas dire tous) pour draguer et sauter sur tout ce qui bouge ! Si tu ne corresponds pas au créneau tu es cataloguée “pimbêche” Autrement ce sont des clans. Ils se connaissent tous et ne sortent qu’ensemble. Je suis allée par deux fois voir des pièces de théâtre. La première fois j’ai eu le malheur d’accepter de diner ensuite avec le groupe…ça a vite tourné à un “partenariat” rapproché, je me suis enfuie. La 2ème fois après avoir vérifié que les participants étaient différents, je me suis retrouvée au milieu d’un règlement de compte (lavage de linge sale, jalousie, revanche et cie….)
    J’ai eu ma dose et me suis désinscrite ! Je n’ai rien trouvé dans ce site de convivial et de sincère. On peut être célibataire, on en est pas pour cela obligé de sauter sur tout ce qui bouge. Le savoir vivre, ça existe !

  3. Répondre
    EMMA 13 juillet 2013

    Moi j’ai trouvé que c’était comme dans la vraie vie : des gens qu’on aime pas, des gens qu’on apprécie. Pour moi, OVS c’est la vraie vie. Par contre, l’inconvénient, c’est que souvent les gens que je n’aime pas sont hypers populaires, font beaucoup de sorties. Du coup, j’ai plus envie de les croiser donc je ne vais plus sur ovs mais autrement c’est vraiment un super site. J’y ai rencontré l’âme sœur, quelqu’un de très bien, bon niveau intellectuel, hyper cultivé, et beau de surcroit comme quoi (il n’y en avais qu’un seul et il était pour moi !!!), c’est juste comme dans la vraie vie, c’est tout.

    Ma conclusion : contente que ce site existe, super site !

  4. Répondre
    Emma la mito 17 septembre 2013

    Ils te paient combien la pige pour nous faire croire que OVS c’est tourner manège pour Geeks ?
    Ca a plutot l’air d être un site à paumés qui aiment le scrabble et drucker.

    Baribal bien entendu !
    Garde tes inscription pour les droiteux fachos de nazis, pas pour moi plouc !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *