Shine on

And you run and you run to catch up with the sun,
but it’s sinking
And racing around to come up behind you again
The sun is the same in a relative way, but you’re older
Shorter of breath and one day closer to death

Every year is getting shorter, never seem to find the time
Plans that either come to nought,
or half a page of scribbled lines
Hanging on in quiet desperation is the English way
The time is gone the song is over,
Thought I’d something more to say

Et tu cours à perdre haleine pour rattraper le soleil,
mais il disparaît,
Pour réapparaître derrière toi.
Le soleil est toujours le même, mais tu as vieilli.
Tu t’essouffles, chaque jour te rapproches un peu plus de la mort.

Le temps accélère, les jours sont toujours trop courts.
Des plans qui n’aboutissent à rien,
Tout au plus une demi page de gribouillis.
Suspendu dans un doux désespoir à l’anglaise.
Trop tard, la chanson est finie,
Je croyais avoir autre chose à dire.

(Time, Dark Side of the Moon)
Rick Wright – 1943-2008. Shine on !

PS : apparemment le post fait faire du souci a mon entourage, donc, non, je ne suis pas mort ni mourrant, je faisais simplement un petit hommage a Rick Wright, le clavier de Pink Floyd, qui est mort hier… C’est bien triste, mais rien de personnel !

2 Comments

  1. Répondre
    Yoan 16 septembre 2008

    Et ba dis donc ça va ? 😉

  2. Répondre
    Cédric 16 septembre 2008

    Bonjour,
    je viens d apprendre la news en passant sur votre blog.
    Une grande figure du monde musical disparait et quand je vois la relève, j ai peur.
    Bon voyage à lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *