Attrapez un livre…

(récupéré chez Ange, a qui je répond aux messages avec 24h de décalage 😉

Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18 et écrivez la 4ème ligne :

L’endive, en tant que vivante apologie herbacée de la fadeur, est l’ennemie de l’homme qu’elle maintient au rang du quelconque, avec des frénésies mitigées, des rêves éteints sitôt rêvés, et même des pinces à vélo.

(euh… pour ceux qui se font du souci sur mes lectures, c’est du Desproges 🙂 “Dictionnaire superflu à l’usage de l’élite et des bien nantis”)

2 Comments

  1. ange 11 novembre 2006

    Heuuuu en effet je ne suis plus devant la boulangerie!!! lol

    Bon WE à toi aussi! 😀

    Ps: ça a l’air drôle ta lecture :siffle:

  2. loup solitaire 20 février 2007

    "Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18 et écrivez la 4ème ligne :"
    en fait j’ait deux livre a egale distance a coté de moi:
    "les armées étaient toutes, sans exeption, commandées par des souverains,par des memebres de leur familles, par d puissant vasseaux ou par des ministres de confiances, car ce n’est qu’aux temps des royaumes combattants que l’on trouve des generaux en titre à la tête des troupes". Le livre c’est "l’art de la guerre" de sun tzu et le passage provient de l’introduction sur l’auteur.

    le 2ème livre:
    "Certain instituteurs, en particulier parmi les religieux (dont quelque uns enseignent encore dans les écoles publiques malgres les lois de laïcisation) n’ont qu’une lettre d’obédience fourie par leur congrégation". Le livre c’est "malefices" un jeux de role qui fait jouer a la belle époque et le passage décris la carriere d’instituteur que peuvent prendre les personnage joueur.

Comments are Disabled