Militons…

Ca n’est pas vraiment dans mes habitudes de faire l’Arlette de service a râler après les dernières lois, de lancer des pétitions… Comme disait Desproges citant Brassens « A plus de 4 on est une bande de cons, alors moins de deux à fortiori c’est l’idéal ! »

Toutefois, un méchant projet de loi se prépare, la DADVSI (droit d’auteur et droits voisins dans la société de l’information), que l’on peut résumer ainsi :
– légitimation et protection des mécanismes anti-copie ; à priori, difficile de râler, à part que ces systèmes sont souvent extrêmement restrictifs (j’ai encore sur mon disque dur un RadioHead que j’ai ACHETE, mais que je suis dans l’impossibilité de lire, faute de compatibilité entre le système anti-copie et mon matériel), vont parfois jusqu’à vous espionner (il est connu que le Windows Media de Microsoft remonte à l’éditeur les titres des morceaux que vous écoutez), voire même fonctionnent de manière illégale (comme le dernier système Sony qui se basait sur des algo opensource en violant leur licence). Or, la loi permet de protéger ces systèmes, en camouflant aux yeux de tous leur fonctionnement, les rendant un peu plus opaques
– indirectement, mise en porte-a-faux des logiciels libres qui cherchent à interagir avec ces systèmes d’anticopie, et qui surtout tentent donc indirectement de dévoiler les mécanismes en question, tel que les lecteurs de DVD opensource
– très concrétement, l’interdiction de copies personnelles, telles qu’une duplication de CD pour pouvoir le lire dans sa voiture, la compilation de morceaux sur un CD, le transfert de morceaux vers des lecteurs MP3 sauf à passer par les mécanismes anti-copies prévus à cet effet…

Bref, un beau bazar à venir !

L’aspect « Opensource » est particulièrement pernicieux, car, en l’absence de « structure responsable » pour tel ou tel projet Opensource, les poursuites pourraient se retourner sur les hébergeurs de tels programmes !

Plus d’infos sur le site eucd.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.