Nouveau virage professionnel

L’été 2014 aura été l’occasion pour moi de réviser certaines priorités, de repenser certaines lignes d’horizon, et de prendre quelques décisions majeures concernant la suite de ma carrière professionnelle.

Au revoir l’université, donc, après 4 ans passionnants et éprouvants à mener la barque de l’infrastructure locale, système et réseau. L’occasion pour moi de construire un Datacenter à disposition des collectivités locales, une belle aventure dans laquelle j’ai beaucoup appris, dans la compréhension des services publics (même si certains aspects restent encore assez nébuleux pour moi 😉 ), dans la gestion d’une activité « IT » qui était l’occasion pour moi de sortir de ma zone de confort du développement web. Et surtout j’étais entouré d’une équipe dotée de grandes compétences et de belles qualités humaines. Merci à eux pour ce chemin parcouru !

Je savais dès mes débuts dans l’administration que je ne cherchais pas à y faire carrière : avant d’y rentrer, en 2010, j’étais engagé, entre autre par le biais de mon blog 360emedia, dans une démarche d’entrepreneuriat et de création de nouveaux projets, si possible avec un peu d’innovation. Et c’est donc très logiquement que je suis retourné sur ces voies là, une fois la construction du Datacenter achevée.

logo-scopika1J’intègre dès ce 1er octobre l’agence Scopika, fondée par mes amis Joël et Frédéric. Composée de 5 personnes, cette SCOP a pour volonté d’assurer son métier d’agence web en cherchant à proposer à chaque fois une la valeur ajoutée, que ça soit dans le domaine du design, de l’ergonomie, ou de la technique. Outre la prise en main de la production, ma mission consistera à développer l’activité pour l’amener vers des terrains de la création de nouveaux produits et de nouveaux types de services. Cela faisait de longues années que l’on envisageait de retravailler ensemble, après l’aventure Octolys que j’avais fondé avec eux, entre autre. Le pas est maintenant franchi, et je suis particulièrement motivé et excité par les perspectives qu’amènent cette petite équipe…  Plein de défis dont je parlerai sans doute un peu plus dans le détail plus tard…

Mais, comme à mon habitude, j’ai toujours tout un tas de projets et d’actus un peu parallèles, dans lesquels j’essaie d’apporter mon expérience et ma vision à des équipes. Ainsi, je participe également sur cette rentrée de manière active sur le montage d’une formation inédite, orientée développement informatique, mais avec une coloration e-commerce… Ne pas faire des informaticiens super pointus, mais plutôt ouverts sur d’autres univers tels que le web, le marketing, la vente… Ce projet part d’une intime conviction : il y a une vraie place pour une formation professionnalisante, mais en partant des besoins d’un métier bien précis, plutôt que de tenter une compilation de cours à la mode. J’ai cherché à m’entourer de divers e-commerçants pour mettre au point le contenu, et d’amener des intervenants étant chacun là pour parler bien spécifiquement de leur métier, de leur valeur ajoutée. La formation est en train de se lancer et recrute encore des jeunes, n’hésitez pas si cela peut intéresser du monde !

Dans mes occupations, j’ai également (en vrac) : un rôle au sein du bureau du cluster AuvergneTIC, pour lequel j’anime un petit groupe de travail autour de l’OpenData ; le suivi du bébé Epicentre Cowork, dont je suis co-fondateur, qui est devenu l’espace de coworking le plus connu de Clermont, et qui grandit au point de chercher aujourd’hui à s’agrandir et devenir Epicentre Factory ; et myTeepi, un projet d’objet connecté sur lequel je travaille avec deux amis de longue date, Paul et Guillaume, et qui est en train de se faire connaitre actuellement via un crowdfounding, accompagné par Auvergne Nouveau Monde.

Enfin, je participe chaque mois  (un vieux rêve…) à une émission de radio : Système-co. Pas devant le micro, sauf exception, mais plutôt derrière, à la technique, dans les locaux de Radio Campus Clermont, radio associative qui déborde d’initiatives et de petites pépites…

Et j’en oublie sans doute… Le point commun dans ces projets : aider à l’émergence de nouveaux projets, de nouvelles idées, et surtout d’aller vers leur concrétisation : sans doute la principale différence avec ma volonté d’il y a quelques années. Comme le dit mon ami Paul : on était trop jeunes pour la révolution Internet, on a loupé celle du mobile, on ne veut pas louper celles à venir ! Objets connectés, données ouvertes…. Les défis à venir sont nombreux, et je compte bien y apporter ma contribution !

Je vais essayer de communiquer un peu plus régulièrement sur mes diverses activités professionnelles. A très bientôt, donc 🙂

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *