Les petits ruisseaux

Ma lecture du moment… Une BD épatante dans laquelle je me suis plongé hier soir.

J’avais vu il y a quelques temps le film « Les petits ruisseaux », avec Daniel Prévost, sans savoir qu’il était tiré d’une bande dessinée.

On m’a prêté cette BD dans laquelle je me suis plongé avec bonheur hier soir. Les petits ruisseaux, c’est l’histoire de la vieillesse, de la solitude, et de la nostalgie de la jeunesse, de l’envie « malgré tout » d’avoir une vie, de l’amour, du sexe…

Sex… on fera ce qu’on pourra

Drugs… surtout contre le cholestérol

and Rock’n’Roll… je suis meilleur en musette

Ce sujet est tellement rarement abordé qu’il peut laisser perplexe au départ, mais on part rapidement dans l’univers de ce petit vieux qui veut encore vivre, malgré la perte de son pote, malgré tout ce qu’il a pu subir et le deuil qu’il a cru faire de plein de choses. On casse rapidement tous les préjugés pour se plonger dans les petits détails de la vie de cet homme, ses sentiments et ses émotions.

J’ai lu la BD d’un coup hier, ne refermant le livre que tard le soir, très ému par ce récit, plus encore que par le film, que j’avais trouvé pourtant intéressant (surtout pour Daniel Prévost, d’ailleurs, qui est décidément un acteur émouvant et épatant).

A découvrir ! Si possible en voyant le film avant la BD (je crois que ça ferait vraiment bizarre de voir après coup les « images » projetées d’un univers découvert en BD, avec le graphisme si particulier de Pascal Rabaté, l’auteur du livre – et réalisateur du film).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *