Transformation de l’iPhone en GPS

Départ en vacances oblige, j’ai profité de la faculté du tout nouveau iPhone 3GS pour m’équiper d’un GPS. Chose bizarre pour le technophile que je suis, je n’avais jamais acheté de petit compagnon de ce genre pour ma voiture (j’attendais sans doute l’iPhone pour celà 😉 ).

J’ai trouvé en faisant mes courses dans l’Auchan du coin tout ce qu’il me fallait pour installer correctement l’iPhone :

  • Une fixation, avec ventouse à place sur le pare brise, permettant de mettre l’iPhone à la bonne hauteur pendant la conduite. J’ai trouvé mon bonheur avec une fixation « Spécial iPod/PSP » (j’ose à peine imaginer ce que font les conducteurs d’une PSP pendant le trajet !), qui s’adapte parfaitement à l’iPhone, et qui, luxe suprême, permet de tourner l’iPhone à l’horizontale ou à la verticale. 19,90 euros.
  • Un câble allume-cigare, permettant d’alimenter l’iPhone, ou n’importe quel périphérique USB. Attention, tous ne se valent pas, j’en avais auparavant un autre qui était trop peu puissant et qui ne rechargeait l’iPhone que lorsqu’il était éteint ! 9,90 euros pour celui-ci, certifié « compatible iPhone » (mais nécessitant le câble USB/iPhone fourni avec la bête)
  • Un câble jack 3,5 mâle/mâle, pour relier la sortie audio de l’iPhone sur l’entrée auxiliaire en façade de mon autoradio

A ceci, il faut rajouter l’achat d’une appli GPS. En l’absence remarquée de Tom-Tom, qui a fait plein d’annonce sans peu d’effets concrets, je me suis reporté sur Navigon, dans son édition avec une carte Française, pour 69 euros.

En résumé, pour 100 euros, vous avez une installation très comparable avec un GPS « classique ». Peu cher, si bien sûr on exclut du budget l’achat du téléphone en lui-même ! (mais vous en avez déjà tous un, non ? 🙂

Je l’ai essayé sur de petits trajets, pour ma part celà fonctionne très bien, le GPS réagit bien, les cartes sont bien lisibles, et la voix guidant tout au long du trajet passe par l’autoradio, mixée avec la musique de l’iPod. Le luxe, quoi 🙂 Dommage par contre que le logiciel Navigon soit peu évolué, pas de possibilité d’avoir une carte de radars par exemple…

A venir : photos 🙂

One Comment

  1. Répondre
    Blague 6 février 2010

    Comme bon nombre de personne je me suis laissé tenter par l’Iphone. Même si je reconnais que c’est un concentré de petites merveilles en matière de technologie, je n’en reste pas moins déçu. D’une part les applications proposés sont constituées à 90% de jeux sur lesquels on a vite fait le tour en 5 minutes. ( Pourquoi payer quand on peut en avoir des gratuits ? ) et d’autre part, son gros point faible à mon sens, la batterie se décharge extrêmement vite. Au final, me déplaçant beaucoup, je pensais faire une bonne acquisition avec l’Iphone. Seulement 1/3 du temps je m’aperçois que ce dernier a besoin d’être rechargé. Vivement un nouveau modèle avec une plus longue autonomie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *