Post nombriliste (mais pas tant que ça)

Vous savez ce que c’est un blog ? Bah c’est un truc fait par un bloggueur, qui a en général un sujet de prédilection : la blogosphère ! Eh oui, ce petit monde a méchamment tendance a vivre replié sur lui-même, à se réunir entre gens du milieu, et à particulièrement aimer parler du sujet sur lequel le monde entier se replie : les blogs. Ils ont même leurs propres classements, comme Wikio !

Moi ça m’a toujours fait bizarre de parler de blogosphère. Pour moi, un blog est un type de site, point. Est ce qu’on parle du « monde des sites d’e-commerce » de la même manière, avec des réunions pour que les gus qui font des sites d’e-commerce se voient et parlent entre eux d’e-commerce ? Après tout, on pourrait appliquer ça pour les sites institutionnels (ça serait un peu rasoir, avec plein de gens qui ne parleraient que de leur page « contact »), les sites portails, les sites d’infos à la SPIP, etc… Ou encore mieux, dans la vie réelle, on ferait des comités de bricoleurs qui utilisent une clé de 12, et des associations d’utilisateurs de tondeuses a gazon, et on appelerait ça la tondeuzosphère. Bref, pour moi, un blog c’est un site comme un autre, créé avec un outil qui permet de générer des blogs. Vala. C’est d’ailleurs pour ça que j’avais cassé les pieds à mes acolytes lorsqu’on a organisé les soirées « Web Auvergnat » pour que l’on ne se limite pas aux blogs, et que le mot n’apparaisse pas dans le titre (encore mes excuses, les gars 😉 )

Donc, la grande question du moment de la blogosphère en ébulition, c’est de savoir si c’est utile de faire des blogs, si c’est utile de les lire, et si, finalement, ils n’auraient pas finalement un intérêt très…limité. Dans les posts parlant de ça, celui de Quentin qui dit se faire chier dans sa petite blogosphère, Pym qui décide de ne plus lire les blogs (tu me lis plus alors, snif !), Gonzague qui se défend d’être devenu « chiant », Monsieur Dream qui fait la blagounette de fermer son blog pour de faux…. On voit souvent passer les mêmes noms dans ce petit monde, et pour cause 🙂

Etant moi-même bloggeur, je ne risque pas de faire la leçon ou de distiller ma vision des choses… J’essaierai juste de rappeler le fondamental de ce qui fait la particularité d’un blog : c’est un « web log », un journal de bord sur lequel on note des choses, d’une manière simple et rapide, pour publication et donc visualisation publique via Internet… Un blog aujourd’hui s’est un peu dévié de ça, devenant un savant équilibre entre :

  • Le journal intime : ça n’en est pas vraiment un, vu que c’est public… Au pire, c’est un journal intime exhib’….
  • Le site d’information : grosse dérive des blogs actuellement, de mon point de vue : un blog n’est pas un site d’info ! Ya des sites pour ça, on peut d’ailleurs utiliser l’outil « blog » pour en faire, mais qu’un blog devienne un nième site d’info n’est que rarement intéressant : on se retrouve rapidement avec X déclinaisons du même communiqué de presse, plus ou moins commentés (et souvent moins que plus, d’ailleurs…)
  • Le site de publi information : entre les pub Google adsense, les publi-reportages rémunérés, les marketeux et communiqueux sont de plus en plus tentés d’utiliser les « bloggeurs d’influence » pour faire passer leur message.

Ca me parait super naïf et prétentieux de mettre les bloggeurs à la place de journalistes, et vice versa d’ailleurs… J’adore les blogs « d’opinion », où chacun raconte son point de vue. C’est souvent maladroit, polémique, mais ça a une « fraicheur » que l’on ne retrouve pas ailleurs. Mais, mon blog y compris, lorsque l’on glisse sur de l’information plus « formelle », les quelques articles « de fond » que l’on peut trouver sur des blogs sont plus proches de la rédaction laborieuse de fin de troisième que du journalisme pro. Des sites comme AgoraVox s’y sont bien cassé les dents avec une qualité d’articles franchement inégale, et d’autres comme Rue89 se recentrent sur de tous petits comités de rédaction, l’aspect « communautaire » étant limité à une interactivité renforcée (commentaires omniprésents, etc…).

De la même manière, pour moi, le truc des bloggeurs influents est une des « bulles 2.0 » / exagérations / branlette de cerveau / naïveté actuelle du moment : même les blogs les « plus influents » rameutent, dans leurs meilleurs jours, 100 fois moins d’audience que la moindre des émissions élitiste passant en 3ème partie de soirée sur une chaîne TV quasi inconnue.. Mais ça fait partie du « champ de distortion de la réalité » de la blogosphère : à force de rester dans un petit univers à ne parler que de blogs, on en vient à oublier que 99,9% des internautes n’ont absolument aucune idée de qui sont Loic le Meur, Gonzague, Vinvin, MonsieurDream, and co..

Alors, je fais quoi moi ? J’arrête mon blog ? Bah non, bien sûr ! Certes, la périodicité des articles est franchement aléatoire, mais je le revendique et j’arrêterai de m’en excuser. Après tout, je fais avant tout un blog qui me ressemble, et si je suis occupé à autre chose, ben mon blog ressemblera à « moi à ce moment là » : « pas le temps ! ».

D’un autre côté, il serait faux cul de dire « moi mon blog je le fais pour moi, jm’en fous des autres ». Bien sûr que ça m’arrive souvent de penser à mon ‘lectorat’ lorsque j’écris un post, ne serait ce que pour m’auto-censurer abondamment 😉 Mais je vais, plus que jamais, chercher à faire un blog qui soit avant tout un truc qui me ressemble à moi, quite à assumer le nombrilisme exagéré de l’exercice de style…

Quelque part, tout ça me fait dire que ce n’est finalement pas bien grave, et que comme toute bulle, celle des blogs explosera pour faire place à d’autres, avec plus de vidéo, plus d’interactivité… Mais aussi que l’Internet « for the rest of us » est encore une zone bien peu connue…

3 Comments

  1. Répondre
    Matt 28 février 2008

    J’ai tout luuuu!

    Nan, sérieusement je partage pas mal ton opinion sur cette question (enfin trouvé quelqu’un où je ne dit pas "je suis pas d’accord avec toi sur ce point là… ni sur celui là, ni celui ci…").

    Perso je n’ai pas le blog que j’ai actuellement depuis longtemps, je m’étais lancé dedans seulement en avril dernier. Et d’après le peu de blogs et de blogueurs que j’ai pu voir depuis le temps, j’ai vraiment l’impression qu’ici (blogosphère web2.0,buzz & co) beaucoup de blogueurs se croient au centre des blogs de france, voire même certains qui se voient au centre du web français… Gros problème d’égocentrisme pour ceux là!

    Mais comme je disais hier chez Pym, il y a énormément de blogs en france, que l’on considère les skyblogs comme des blogs, ou non, il en reste énormément à coté. Et beaucoup de blogosphère qui comme ici ont leur "leaders" (influenceurs, gros traffics, … ça dépend), mais chacun ses gourous, et partout on se croit au centre, parce-qu’on ne sait pas (vraiment) ce qu’il y a a coté…

    Enfin pour moi, le problème vient de deux choses: la différence entres sites d’infos & blogs, de moins en moins grande, et la multiplication des blogs d’information… Forcément, si les blogs d’infos reprennent l’info (même si il y a des avis persos, etc ajoutés à l’article) de blogs d’infos, qui les ont déjà repris sur des blogs d’infos, qui eux mêmes les ont repris sur des sites d’infos… Un moment ça coince! Alors forcément, comme y disent: "on s’fait chier dans cette blogosphère".

    Je pense que j’écrirai un article sur mon blog aussi sur le sujet… mais bon… je sens arriver le pavé! (ou alors un livre… ?)

  2. Répondre
    Matt 28 février 2008

    (annonces en rapport avec le contenu ?
    奥运会 北京 北京奥运 中国北京 )
    lol

  3. Répondre
    jdo 29 février 2008

    c’est bien la preuve que ce que je raconte, c’est du chinois 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *