Je me souviens…

Nouvelle catégorie dans ce blog : « je me souviens », qui sera constituée de petits billets au fil de mes souvenirs, de mes petits flash backs… On va essayer de pas trop donner dans le « c’était mieux avannnnnt », mais bon j’ai bien peur que ça va vite y ressembler….:D pas grave

Je me souviens… de Nick,non pas celui de « je nique sur meetic » (j’y reviendrais…), l’ancien propriétaire du « Rio », le vieux cinéma des quartiers nord de clermont ferrand, là où j’habite. Le Rio était un des derniers cinéma indépendants, il a été aujourd’hui racheté par Michelin je crois.

Nick était un passionné de son métier. On pense souvent ça de gens qui aiment leur job, mais de ma vie je crois que cet homme restera mon meilleur souvenir dans cette catégorie. Il faisait tout : il sélectionnait ses films avec amour (une programmation unique par semaine), allait coller des affiches dans Clermont pour l’annoncer, tenait la caisse, faisait le projectionniste… Mais surtout il attendait avec impatience que les spectateurs sortent de la salle pour pouvoir causer avec eux du film et de sa grande et unique passion : le cinéma.

J’étais encore assez jeune quand le cinéma a fermé (avant ou apres la mort de nick ? je ne me souviens plus), mais j’y ai de grands souvenirs : c’est là que j’ai découvert le « live at pompei » du floyd (eh oui, ne pas oublier qu’il s’agit au départ d’un film de cinéma, on était mort de rire de voir que certains spectateurs s’attendaient à voir un spectacle récent, avec lasers et tout, pas un vieux truc de 1972 😀 ), mon premier Monty Python, en VO bien sûr, « La nuit du chasseur »… Aucune prise de tête ou snobisme façon « art et essai », mais un vrai amour du ciné à tous les recoins…

Un ptit détail marrant : un cahier à la sortie de la salle permettait de noter ses remarques, mais aussi de faire des requêtes pour des films qu’on aurait envie de voir… Et souvent, ça marchait ! entre cinés indépendants, de vieilles bandes introuvables circulaient, avec autant de trésors…

C’est marrant comme j’ai plus de souvenirs de l’odeur, du décor, de l’ambiance du Rio d’y a 15 ans, que du multiplexe local d’y a 15 jours… Une petite pensée à la mémoire de Nick, donc, en cette veille de Noël, où qu’il soit….:)

One Comment

  1. Répondre
    Yoan 24 décembre 2005

    Jolie histoire. Moi c’était le cinéma "le gergovie" à cournon où un très bon ami à mes parents travaillait. Il s’occupait aussi de tout, allait chercher les bandes, s’occupait de la caisse, et le taff de projectionniste.
    Je pouvais aller au cinéma quand je le souhaitais, et je dois dire que je ne peux même pas compter le nombre de films que j’ai vu là bas ( en moyenne 2 par semaine pendant … 9 ans peut être bien ). C’est je pense un peu grâce à lui que je suis aujourd’hui très attaché au 7ème art.
    Il y a quelques années, il est parti et a changé de métier mais je n’oublierai pas non plus cet énergumène 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *